Présentation de l'école

Ouverte en 2014, le cours Herrade de Landsberg bénéficie des encouragements des autorités diocésaines, en particulier de S.E. Mgr Vincent Dollmann, alors évêque auxiliaire en charge de l’enseignement.


Cette école est ouverte à tous les élèves et familles partageant son projet.

Visite Mgr Dollmann Cours Herrade - clas

Visite de S.E. Mgr Vincent Dollmann, alors évêque auxiliaire de Strasbourg
en charge notamment de l’enseignement catholique du diocèse, avril 2015.

Une formation de l’intelligence solide et équilibrée

Chaque élève est invité à donner le meilleur de lui-même selon ses capacités grâce à une formation classique et exigeante. L’école veut également développer la capacité des enfants à travailler de façon autonome.

IMG_2229.jpg

L’école applique une méthode d’enseignement structurée et simple :

  • La lecture est enseignée par la méthode syllabique. Grâce à cette méthode les enfants apprennent à déchiffrer les mots au lieu de les « photographier ». La méthode syllabique stimule la capacité d’analyse de l’enfant contrairement à la méthode globale, ou semi-globale, qui ne stimule que la mémoire visuelle.

  • L’étude de la grammaire fait progresser du simple au plus complexe, distinguer les différents mots de la phrase, analyser leur nature puis leur fonction. Analyses logique et grammaticale sont primordiales pour former l’esprit des enfants.

  • La maîtrise de l’écrit (exercices de style, orthographe, vocabulaire) permet à l’élève de nuancer, de mettre en forme ses idées et de préciser sa pensée.

  • La formation mathématique passe par la pratique du calcul mental, la résolution de problèmes pratiques, les exercices de conversion et de géométrie. Les quatre opérations sont apprises en même temps.

  • L’estime de la vraie beauté se forme au contact des grands auteurs et des grands compositeurs. Par la dictée, la poésie, le chant, l’enfant reçoit une grande leçon d’humanité et se forme le goût.

  • La récitation régulière de textes appris par cœur (poésie, histoire, géographie, chant) développe la mémoire qui doit être fidèle et performante pour soutenir le jugement.

Ainsi, l’école utilise les méthodes classiques d’enseignement, fondées sur l’analyse et les apports progressifs, la chronologie, la logique et l’utilisation de la mémoire. Ces méthodes ont le double intérêt de favoriser un apprentissage solide et durable, et de structurer l’esprit ainsi que la réflexion.

Développement harmonieux de la personnalité


L’objectif de l’école est de :

  • donner à l’enfant le goût de l’effort et du travail bien fait en exigeant un travail achevé et soigné ;

  • soigner la persévérance pour que l’élève acquière en fin de primaire de bonnes habitudes (politesse, respect, soin) ;

  • amener l’enfant à vouloir le bien par une décision personnelle ;

  • développer chez l’enfant des qualités humaines de service, entraide, cohésion.

Une formation religieuse et une vie spirituelle riche et vivante : un travail sous le regard de Dieu


L’école veille à développer la foi des enfants, leur sens du recueillement et du sacré. L’école cherche à transmettre les fondements de l’intelligence de la foi et de la philosophie chrétienne ainsi que la doctrine morale et sociale. L’école cultive et fait découvrir les richesses de la culture catholique en particulier par les arts, la vie de saints et l’histoire de l’Eglise. Pour la célébration de la messe, l'école a fait le choix de la forme extraordinaire du rite romain (Missel de St Jean XXIII).


La morale naturelle, la foi chrétienne et les connaissances acquises doivent soutenir le développement de la personnalité de l’enfant.


Une formation du cœur


Il n’est pas d’éducation complète sans éducation du cœur. Celle-ci n’est pas innée et repose sur l’action conjuguée et l’exemple des parents et des professeurs, dans le but de créer un climat :

  • de joie et de confiance : les relations entre les élèves, les professeurs et les parents doivent être fondées sur la confiance réciproque, chacun ayant à cœur de donner le meilleur de lui-même ;

  • de bienveillance et d’amitié vraie, fondé sur la charité chrétienne entre élèves mais également entre professeurs et parents et sur la courtoisie entre tous ;

  • de vérité, vis-à-vis de soi-même et des autres ;

  • de générosité, d’entre-aide et d’esprit de services.

​En outre, tout est fait pour donner aux élèves des habitudes de politesse, de bonne tenue, de simplicité dans leur langage, leur comportement et leur tenue vestimentaire.

IMG-20191004-WA0019_A.jpg